Ce qui... 

 

Ce qui nous apaise ?

Hurlant de désarroi, il reste ce silence,

assourdissant, contemplatif....

 

Et cette nature impuissante,

qui succombe à ces villes,

galopantes...

 

Iah-hel